• Vers le Zéro Déchet

    Vers le Zéro Déchet

    Crédit Photo

    Vous le savez maintenant, depuis quelques temps je m'engage dans une démarche de réduction des déchets. Le Zéro Déchet est encore un terme un peu fort pour moi car je ne m'y connais pas encore assez et car je ne suis peut-être pas encore prête à abandonner tout ce que je connais actuellement. Parfois par confort ou par manque d'informations. 

    C'est une démarche encore très récente, à ses balbutiements je dirais même, et j'y tiens énormément. Mais ne m'en veuillez pas si vous voyez encore des choses sur mon blog ou ma page Facebook qui vous hérissent le poil en tant que Zéro Wasteurs.

    En effet, étant maman d'une famille nombreuse, j'ai pris l'habitude d'acheter les "gros volumes", j'ai donc différents stocks à épuiser avant de m'engager d'avantage dans ma démarche.

    Et aussi, j'ai une fâcheuse tendance à acheter pas mal de choses à l'avance par peur de manquer. C'est un reste de ma période étudiante en rupture familial qui a passé plusieurs semaines de sa vie (pas à la suite quand même) sans manger.

    J'ai donc développé une fâcheuse tendance à vouloir prévoir les périodes de disette. Et pourtant, ma situation n'est plus la même depuis longtemps.

    A la naissance de Big Brother, j'ai commencé à m'orienter vers des produits plus sains. J'avoue qu'auparavant je ne faisais pas particulièrement attention aux composants des produits de toilettes par exemple. 

    Je me suis donc mise à éplucher les étiquettes afin d'éliminer tous les produits à base de Paraben, Phénoxyéthanol, Phtalates, BPA et j'en oublie sûrement.

    Pour le change de Big Brother, on m'avait conseillé le liniment. Peu de temps après, j'ai appris qu'on pouvait le faire soi-même mais à l'époque, je n'en voyais pas l'intérêt car j'arrivais à trouver le produit facilement à un prix abordable.

    Comme vous le voyez, à cette époque je pensais encore en terme d'économie et non d'écologie...

    Deux ans plus tard, Babycool et Babyglu sont venus agrandir notre famille et leur arrivée a fait évoluer mon comportement.

    Pas tout de suite, car je vous avoue avoir été débordée pendant un bon moment et je cherchais la simplicité sans me soucier des impacts sur la planète, je le reconnais.

    Mais depuis quelques mois, je vois les poubelles se remplir chaque semaine, déborder parfois même, et je ne peux plus m'empêcher de penser à ce que deviennent tous ces déchets.

    Alors j'ai commencé faiblement, par supprimer les produits pour laver le sol en les remplaçant par du vinaigre, du bicarbonate et / ou des cristaux de soude. Puis j'ai remplacé l'adoucissant par du vinaigre blanc et j'ai fait ma lessive moi-même, ce qui a éliminé déjà pas mal de grosses bouteilles encombrantes et surtout de produits bien trop chimiques aussi bien pour nous que pour la planète.

    J'ai donc pu voir la poubelle recyclable se remplir un peu moins vite et c'est là que je me suis vraiment rendue compte que de petits gestes peuvent faire beaucoup.

    Je me suis donc renseignée sur le Zéro Déchet et sur comment remplacer certains articles du quotidien. Et j'ai découvert un tas de choses !

    Dans la cuisine

    Les éponges peuvent se remplacer facilement par des Tawashis ou des Loofahs / Luffas (merci Céline T. cool).

    L'essuie-tout peut-être remplacé par des petites serviettes en microfibres ou par des rouleaux d'essuie-tout lavables

    L'achat de bouteille d'eau peut être évité grâce aux carafes filtrantes que l'on trouve un peu partout (mais dont l'utilisation fait encore débat) et, selon les régions, l'eau du robinet peut même très bien être consommée telle quelle. 

    Vous pouvez également trouver des pailles lavables en inox ou en verre (pas top pour les enfants !). 

    Dans la salle de bain

    Or le remplacement du coton par des lingettes lavables, je ne voyais pas trop comment remplacer certains produits. Et puis j'ai découvert les produits d'hygiène solides (shampoing, après-shampoing, dentifrice, déodorant) qui se rangent dans des boîtes réutilisables et rechargeables. Sans oublier bien sûr la Slow Cosmétique dans laquelle je compte me lancer prochainement.

    Il existe également des brosses à dent en bambou, qui sont entièrement biodégradables, ou rechargeables où il suffit de changer la tête qui peut ensuite être recyclée.

    Mais la chose qui m'a le plus épatée c'est l'oriculi, le cure-oreille en bambou, nettoyable et utilisable à l'infini ! Pour une "manique" des oreilles comme moi (selon mon mari...) c'est vraiment génial !

    Ensuite, ai-je vraiment besoin de vous parler des mouchoirs lavables qui existent depuis bien longtemps ? On s'imagine souvent le vieux carré de tissu tout moche du papy qui le garde toujours dans sa poche mais maintenant il en existe de très jolis et honnêtement, c'est quand même bien plus économique et écologique !

    Dans les toilettes

    Tout comme l'essuie-tout lavable, il existe le papier toilettes lavable, mais j'avoue que pour ce dernier je ne suis pas encore prête et mon mari encore moins ! 

    Et tant que nous sommes dans le glamour, j'en profite pour aborder les solutions féminines qui existent dans le domaine du Zéro Déchet. Je pense que vous connaissez toutes la cup, mais personnellement, j'ai été surprise de découvrir qu'il existe également des serviettes et des protège-slips lavables. Et je trouve cette solution vraiment idéale, surtout quand on voit toutes les cochonneries qui sont dans ces produits jetables.

    Pour les enfants

    Là encore, il existe des lingettes lavables pour la toilette ou le change, ainsi que les classiques couches et culottes d'apprentissage lavables.

    Pour ma part, je m'y suis réellement intéressée trop tard pour que les couches lavables soient rentables mais je vais tester les culottes d'apprentissage puisque Babycool et Babyglu doivent être propres pour la rentrée. Et je pense que l'investissement sera rapidement rentabilisé. 

    Le liniment maison est également très simple à réaliser et je dois dire que je préfère la texture de celui que je fais moi-même à celui du commerce.

     Les gourdes réutilisables peuvent avoir leur intérêt pour les goûters à l'école ou les sorties en famille. Malheureusement, certaines ont une durée de vie limitée donc elles permettent surtout de réduire les déchets mais pas de les supprimer totalement.

    Cet article contient énormément de liens mais il ne s'agit en aucun cas de publicité puisque, à l'heure actuelle, je n'ai testé que le déodorant solide. Ils sont surtout là pour vous que vous puissiez voir à quoi ressemblent les articles évoqués ici. 

    J'avais envie de l'écrire pour vous expliquer mon cheminement vers le Zéro Déchet mais aussi pour vous montrer tout ce qui existe et qu'on ne connait pas forcément. Et aussi, je l'avoue, pour m'en servir comme mémo. Car je n'ai pas encore tout testé et je pense ne pas avoir découvert la totalité de ce qui existe, donc surtout n'hésitez pas à me partager vos astuces, vos produits et vos idées Zéro Déchet.

    « Pisamonas, des chaussures pour enfants à un prix abordable Ses angoisses sont les miennes »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 31 Mars à 10:35
    monica

    Super article récapitulatif de tous les petits gestes faciles à mettre en place au quotidien!

    Surtout n'oublie pas qu'il ne faut te lancer dans pleins de changements à la fois, au risque de te sentir submergée. Petit pas après petit pas.

    Aussi ne te sens pas mal ou coupable de ne pas avoir songé à telle ou telle chose avant. Déjà tu as éveillé ta conscience à l'écologie et c'est déjà un grand pas.

    Bonne continuation et si besoin d'échanger à ce sujet ou d'astuces, la communauté " le zéro déchet facile " sur facebook est toujours très bienveillante ;-)

    Monica

      • Samedi 1er Avril à 15:20

        Merci beaucoup Monica. Ton blog m'aide beaucoup, il fait partie de mes références alors ton partage m'a vraiment touchée.

    2
    Julie
    Samedi 1er Avril à 09:44
    Bonjour et bravo pour ce chouette recap' ! Juste une petite idée pour remplacer La carafe filtrante controversée par le même résultat en plus sain et pratique : le charbon japonais ou Binchotan. Bonne découverte !
      • Samedi 1er Avril à 15:21

        Bonjour. Merci pour cette astuce, je ne connais pas du tout. J'avais brièvement entendu parler du charbon actif sans avoir vraiment de détails, c'est la même chose ? 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :