• Si vous me suivez sur ma page facebook, vous n'êtes pas sans savoir que cette année annonce une étape importante pour les Twinnies, leur première rentrée !

    Et comme pour la première rentrée de Big Brother, j'avais voulu faire les choses bien, j'ai voulu en faire autant pour eux. Je me suis donc mise à la recherche des étiquettes pour les vêtements.

    Ils n'ont pas vraiment de vêtements attribués vu que pour le moment ils font la même taille mais l'école demande à ce que tous les vêtements et objets (chaussures, sacs à dos, gourdes...) soient étiquetés.

    Personnellement, je ne suis pas fan des étiquettes classiques, j'aime ce qui sort de l'ordinaire. Alors quand je suis tombée sur le site Pepahart j'ai été littéralement séduite ! 

    Il y a différents packs proposés (dont un allergies fort utile pour les enfants souffrants d'allergies alimentaires par exemple) et au sein même de ces packs il y a un choix impressionnant de thématiques (dans les bois, sur la route, animaux du Quebec, savane, têtes de mort, animaux de la mer...) toutes plus jolies les unes que les autres. 

    Pour Big Brother, j'ai choisi le Pack école qui contient 45 étiquettes thermocollantes pour les vêtements et 157 étiquettes objets (dont des étiquettes pour chaussures afin de distinguer la droite de la gauche).

    C'est un énorme fan des têtes de mort, c'est donc ce thème que j'ai choisi pour lui et il était ravi de le découvrir.

    Prêts pour la rentrée avec Pepahart

    Pour les Twinnies, j'ai pris chacun un Pack découverte, ils récupèrent des vêtements de Big Brother déjà étiquetés donc ils avaient moins besoin d'étiquettes finalement. Il contient 26 étiquettes thermocollantes pour les vêtements et 44 étiquettes pour les objets.

    Pour Babycool, le fana des animaux, j'ai choisi le thème "Animaux Safari" mais j'ai longtemps hésité car il y a plusieurs thèmes sur les animaux et ils sont tous sympas.

    Prêts pour la rentrée avec Pepahart

     

    Et pour Babyglu, l'accro aux "carnivores" comme il le dit lui-même, j'ai choisi le thème dinosaures. Enfin, je n'ai même pas vraiment eu à le choisir vu qu'il l'a vu quand j'ai passé commande et l'a carrément réclamé !! 

    Prêts pour la rentrée avec Pepahart

     

    J'ai à peine attendu 48 heures pour recevoir ma commande et les garçons étaient ravis car ils ont chacun reçu leur carnet dans une enveloppe personnalisée avec le thème choisi. C'est une belle attention de la part de Pepahart je trouve. Je leur ai d'ailleurs gardées pour leur boîte à souvenirs ^^

    L'installation des étiquettes thermocollantes est très simple et très rapide. Les étiquettes tiennent bien et résistent au lavage et au passage au sèche-linge. Sur le carnet il est écrit qu'elles résistent jusqu'à 60 degrés. Ne lavant jamais à cette température, je ne peux pas vous le confirmer mais à 30 et 40 degrés ça ne bouge pas.

    Idem pour les étiquettes pour objets. Je passe les gourdes des garçons au lave-vaisselle et les étiquettes ne se décollent pas.

    Ce que j'ai vraiment adoré chez Pepahart c'est le large choix des thèmes très originaux. Les garçons peuvent ainsi reconnaître leurs vêtements et objets même sans savoir lire leur prénom et c'est un véritable avantage à la maison car ça évite certaines bagarres !

     Dorénavant, je sais donc vers quel site me tourner pour les prochaines rentrées.


    votre commentaire
  • Si un jour on m'avait dit que j'abandonnerais le Nutella, je n'y aurais pas cru. Pour moi, ça faisait partie des produits non substituables par une autre marque. Sans en consommer énormément, je ne pensais pas pas pouvoir retrouver ce goût ailleurs et dans un sens c'est vrai, je n'ai jamais retrouvé ce goût.

    En revanche, mes goûts ont changé et j'ai appris à apprécier des choses bien plus fines et meilleures pour la santé.

    (Attention débat sur le Nutella et l'huile de palme dans 5.4.3.2.1 ah ben non ça n'est PAS LE BUT de cet article !!)

    Quand on m'a donné une recette de pâte à tartiner maison, je l'ai testée mais sans avoir vraiment été convaincue. J'en ai ensuite testée une autre sans plus de succès et je me suis finalement orientée vers les pâtes à tartiner bio, ne trouvant aucune recette me convenant.

    Et puis j'ai découvert Les Tartinades, une pâte à tartiner bio et française à préparer soi-même en 30 secondes à peine !

    J'étais assez sceptique sur le temps de préparation mais ça m'a bien pris 30 secondes (bon allez quelques minutes en tout !) à préparer, il suffit juste d'ajouter le lait (ou le lait végétal), faire chauffer et mélanger. En refroidissant, la pâte s'épaissit.

    Au niveau du goût, on sent bien le chocolat et la noisette et c'est très agréable, il n'y a pas cette sensation de gras ou de "lourdeur" de certaines autres pâtes. Elle n'est par ailleurs pas trop sucrée, on sent vraiment qu'on mange du vrai chocolat. 

    Autant vous dire que c'est donc très gourmand et que ça se mange facilement !

    Les tartinades s'invitent au petit déjeuner

    Le seul bémol que j'aurais à mettre est sur l'emballage en plastique mais je sais que plusieurs consommateurs leur ont fait la remarque et qu'ils cherchent un moyen d'y remédier. On peut déjà commander avec ou sans l'emballage en carton, ce qui est un point très positif. 


    votre commentaire
  • Cela fait quelques temps déjà que les serviettes hygiéniques et les tampons sont épinglés à cause des substances dangereuses qu'ils contiennent (perturbateurs endocriniens, pesticides, insecticides...) et les risques qu'ils peuvent provoquer (endométriose, choc toxique).

    Personnellement, depuis mes deux grossesses relativement rapprochées et mes allaitements, je n'en ai plus un grand besoin mais sachant désormais tout cela, j'aime autant éviter d'en utiliser d'avantage. Car bien évidemment j'en ai consommé pendant de nombreuses années avant ça.

    Après ma deuxième grossesse, j'ai fait le choix de poser un stérilet afin d'éviter une grossesse non désirée et surtout d'être tranquille. Ma gynéco m'a orientée vers le stérilet Miréna que j'ai porté 2 mois avant de lui demander de le retirer car je ne le supportais pas. Et surprise, aujourd'hui lui aussi est épinglé pour ses nombreux effets secondaires.

    Après le retrait du stérilet, j'ai choisi l'implant toujours pour cet aspect de tranquillité mais je vous avoue qu'aujourd'hui avec tout ce qu'on découvre chaque jour, je me pose la question de le garder ou pas car je crains qu'il soit le prochain sur la liste des produits toxiques pour les femmes.

    Tout ça pour en venir au fait que actuellement je ne suis réglée que très rarement mais quand c'est le cas, il faut bien faire le nécessaire et autant éviter tout ce qui est néfaste.

    C'est donc tout naturellement que je me suis orientée vers les serviettes hygiéniques lavables. 

    J'ai d'abord commandé à de petits créateurs sur A Little Market. Les motifs étaient jolis, les serviettes de belle qualité mais après les avoir utilisées je me suis aperçue de plusieurs désagréments.

    La partie absorbante de l'une des serviettes était recouverte d'une matière imperméable. L'idée est plutôt bonne car niveau nettoyage c'est pratique. En revanche à porter ça n'est pas vraiment agréable et au final ça limite la qualité d'absorption du tissu inférieur.

    Le deuxième lot que j'ai essayé était bien plus agréable à porter, le tissu absorbant étant recouvert de chanvre, je n'avais plus cette sensation de "plastique" désagréable. Par contre, au moment du nettoyage, j'ai bien détaché au savon avant et lavé à 40° en machine mais il restait quelques traces. Ce qui n'est pas super engageant pour les porter de nouveau ensuite. 

    Ne voulant pas rester sur un échec, je me suis alors orientée vers une boutique un peu plus spécialisée dans ce domaine et je suis tombée sur le site Dans Ma Culotte.

    Je ne vais pas vous mentir, le nom du site y est pour beaucoup dans mon choix car il m'a vraiment intriguée.

    J'y ai trouvé une large gammes de produits d'hygiène intime (tampons bio, cups, serviettes hygiéniques lavables et protèges-slips lavables).

    D'ailleurs devant tant de choix, je ne savais pas vraiment vers quel produit m'orienter, je me suis donc fiée aux conseils donnés sur le site.

    J'ai donc opté pour la discrète puisque je souhaitais plutôt un protège-slip.

    Et je dois dire que je n'ai pas regretté mon choix. J'ai vraiment senti une différence entre ce modèle et ceux que j'avais essayé précédemment. 

    L'aspect primordial étant qu'on ne le sent pas du tout, autant dire qu'il porte bien son nom ! La sensation est la même que celle du tissu de la culotte, je n'ai pas du tout eu cette sensation désagréable qui me rappelle que je porte un protège-slip. Il sait donc se faire oublier tout en faisant son job car oui l'absorption est également très bonne (pour un protège-slip évidemment).

    Ce que j'ai également apprécié quand j'ai reçu ma commande c'est qu'il y avait une notice de nettoyage qui était fournie. Ce n'est pas indispensable mais c'est une attention appréciable.

    Et pour avoir échangé à plusieurs reprises avec l'équipe du site, je peux vous assurer qu'elles sont très sympathiques et à l'écoute. Elles sont disponibles pour répondre à vos questions et ça encore une fois, tous les sites ne le font pas. 

    J'ai donc enfin trouvé LA serviette qui me convient tout en respectant ma démarche Zéro Déchet et sans aucune contrainte pour moi. 

     

    Une intimité saine et respectée

     

     

     


    votre commentaire
  • Les bouteilles d'eau en plastique sont une des premières choses que j'ai voulu supprimer en m'orientant vers le Zéro Déchet. 

    A 5 à la maison, le pack d'eau ne faisait pas long feu et les bouteilles en plastiques remplissaient à moitié la poubelle recyclable.

    C'est donc tout naturellement que j'ai investi dans une carafe filtrante. Je ne connaissais pas d'autres alternatives à l'époque et cela me semblait plutôt sain.

    Sauf que quelques temps plus tard j'ai découvert la controverse qu'il y avait autour de ces carafes. Ne m'y étant jamais intéressée auparavant, j'avoue que j'étais passée à côté de l'information. Mais je ne vais pas m'étaler là dessus car ce n'est pas le but de cet article. Pour ceux que ça intéresse vous pouvez vous renseigner ici.

    L'autre élément qui me posait problème avec ce type de carafe c'est que malgré tout, ça produit encore pas mal de déchets : l'emballage en carton de la carafe et des cartouches mais surtout le plastique qui emballe les différentes pièces de la carafe ainsi que les cartouches. 

    Concernant les cartouches il existe quelques points de collectes afin de les recycler mais pour l'instant le seul que j'ai trouvé n'acceptait qu'une marque de cartouches et manque de chance, pas la mienne !

    Hasard de la vie, quelques jours plus tard je suis tombée sur un post Facebook de Les Verts Moutons présentant des perles en céramiques filtrantes. J'avais d'ailleurs partagé le post sur ma page car cela m'intriguait.

     

    Mais comment ça marche ?

    Ces fameuses perles sont enrichies en micro organismes qui neutralisent le chlore, le calcaire et les traces d'éléments nocifs tout en enrichissant l'eau et en la rendant plus saine ! Vous pouvez avoir plus de détails ici.

    Et tout ça en à peine 30 minutes car oui il faut laisser les perles agir environ 30 minutes quand on remplit la carafe. Mais vu tout le travail qu'elles font, 30 minutes ça n'est rien du tout.

    Un autre avantage de ce produit est que son usage est illimité. Les perles ne doivent pas être remplacées, ne s'usent pas et n'agissent pas moins bien.

    Niveau zéro déchet on ne peut pas rêver mieux !

    Je les utilise maintenant depuis quelques semaines et j'ai conservé ma carafe filtrante en parallèle (il me reste 2 cartouches à finir) et je n'ai pu que constater que le goût de l'eau est différent. 

    C'est difficile à expliquer car quand on y pense ce n'est que de l'eau, mais je trouve que le goût de la carafe avec les perles est plus doux, moins prononcé. 

     

    Ces perles sont donc un vrai coup de cœur et je les recommande à tout mon entourage depuis que je les ai. C'est donc tout naturel que je vous en parle également. 

    Une eau pure et zéro déchet

     


    votre commentaire
  • En entamant ma démarche Zéro Déchet, je n'ai pas pu éviter la question des couches. C'est évidemment une part importante des déchets produits par la famille, surtout avec des jumeaux !

    Babycool et Babyglu ayant déjà 2 ans et demi, je n'ai pas osé me lancer dans les couches lavables par peur que ça ne soit pas rentable.

    Je veux réduire mes déchets et mon empreinte écologique certes mais mon budget est également un point important.

    Ils vont entrer à l'école en septembre, la propreté approche à grands pas (ou pas vu qu'ils ne sont pas très motivés !) et les couches sont donc en train d'être remplacées par les culottes d'apprentissage.

    C'est donc en toute logique que mon choix s'est porté sur les culottes d'apprentissage lavables.

    C'est un bon compromis pour limiter les déchets produits par les couches tout en ne forçant pas Babycool et Babyglu à grandir trop vite.

    Car oui la propreté est indispensable pour l'entrée à l'école mais le plus important pour moi est de respecter leur rythme et je ne vais pas leur mettre la pression.

    C'est ce que j'avais fait pour Big Brother et c'est quand je l'ai enfin laissé tranquille avec le pot qu'il est devenu propre du jour au lendemain, parce que ça ne lui était pas imposé et parce qu'il a pu décider par lui même, en toute autonomie. C'est donc ce que je souhaite également pour ses frères.

    Parmi la grande diversité des marques de couches et culottes lavables, mon choix s'est porté sur Bambino Mio. Pourquoi ?

    Tout simplement parce que j'ai craqué sur leurs modèles colorés et leurs prix abordables.

    Vers la propreté en mode Zéro Déchet

    Une culotte d'apprentissage coûte entre 7,99€ et 8,99€ soit environ le prix d'un paquet de culottes d'apprentissage jetables en grande surface. 

    L'achat pour se lancer est évidemment plus conséquent car il faut prévoir du change pour la journée et aussi en attendant que la lessive soit faite.

    Partant du constat que je fais des lessives tous les 2 jours au minimum, j'ai opté pour 5 culottes par enfant. 

    Sachant qu'à partir de 5 culottes achetées, une remise de 10% est appliquée sur le lot (et une remise de 15% à partir de 10) et les frais de port sont offerts à partir de 50€ d'achats. 

    Pour l'instant, Babycool panique à l'idée de quitter sa couche. Il accepte de mettre la culotte, il la baisse pour aller sur le pot et fini par demander de remettre sa couche, les larmes aux yeux. Je vois bien que ça le stresse donc je ne le force pas.

    Babyglu lui semble s'en moquer royalement, il est content quand je lui mets une culotte, il adore notamment le motif astronaute.

    Vers la propreté en mode Zéro Déchet

    Mais ça ne le motive pas d'avantage à aller sur le pot ! Il l'utilise comme une couche classique et le fait qu'elle soit mouillée ne semble pas vraiment le déranger.

    Il faut dire qu'il se nourrit quasiment exclusivement de lait (de manière générale la nourriture l'écœure littéralement), du coup il a l'habitude de faire des pipis assez conséquents et donc d'être dans l'humidité. Même si bien évidemment je ne le laisse jamais longtemps dans une couche sale. Mais aucune couche ne résiste a une nuit avec lui (et j'en ai testé des marques !), il se réveille donc trempé tous les jours. Enfin quand on a la chance qu'il fasse une nuit complète... sinon on le change quand il se réveille entre deux. 

    Bref, revenons en à nos moutons ou plutôt à nos culottes. 

    Pour le moment, je ne regrette pas mon investissement bien que les culottes ne servent pas encore tous les jours.

    Mais je vois bien que les jours où je les utilise, la poubelle se remplit moins vite et je pense également que ça fait le plus grand bien aux fesses de Babycool et Babyglu qui ne sont du coup exposées à aucune substance chimique.

    Niveau absorption c'est plutôt pas mal pour une culotte d'apprentissage. Pour Babyglu ça a tendance à déborder un peu sur ses vêtements mais comme je le disais il fait vraiment d'énormes pipis et pour autant, ça ne coule pas au sol.

    Babycool lui a plus tendance à me prévenir que sa culotte est mouillée... quand il accepte d'en mettre une évidemment ! Et il a déjà compris le truc pour les enfiler et les baisser, ce qui prouve que c'est vraiment adapté aux enfants en âge d'apprendre la propreté.

    Ce qui m'inquiétait surtout dans les culottes lavables c'était le lavage justement. Je craignais que ça ne soit jamais réellement propre et que ça génère bien plus de lessives.

    En réalité je n'ai pas l'impression de faire plus de lessives qu'avant (à 5 à la maison ça défile plutôt pas mal !) et elles se nettoient parfaitement. Elles passent en machine avec le linge classique et pour nettoyer les grosses taches il suffit de bien enlever le surplus et de frotter avec un savon détachant. Elles ressortent comme neuves de la machine. Et elles peuvent même passer au sèche-linge.

    Je suis donc très satisfaite et très fière d'avoir franchi ce pas qui me paraissait insurmontable.

    Et si j'avais eu mon déclic Zéro Déchet plus tôt, j'aurais opté pour les couches lavables. Donc pour celles et ceux qui hésitent n'hésitez plus ! En plus sur le site de Bambino Mio vous bénéficiez d'une remise de 15% sur votre premier achat.

    Et bien entendu il y a également l'option d'acheter d'occasion afin de limiter les frais.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique