• La plupart des livres Montessori que je connais s'adressent aux bébés ou aux jeunes enfants, alors quand je suis tombée sur le livre Montessori de 6 à 12 ans je l'ai tout de suite voulu !

    Big Brother va sur ses 6 ans et il a besoin d'une approche différente du système scolaire classique qui ne lui convient pas vraiment.

    Heureusement son école maternelle a une approche Montessorienne sur certains points, par exemple les enfants choisissent leur jeu en arrivant, tout est à leur disposition et ils commencent la matinée par un temps libre avant de passer au système d'apprentissage plus classique.

    Moi qui essayait déjà de pratiquer pas mal d'activités et d'approches de la pédagogie Montessori à la maison j'étais ravie de découvrir ce système.

    Mais revenons-en à notre livre ! Ecrit par des éducateurs Montessori, il nous présente très simplement l'approche Montessorienne pour cette tranche d'âge.

    Montessori pour les plus grands

    Les différents chapitres portent sur :

    • Les besoins de l'enfant
    • L'école Montessori en pratique et en théorie
    • Des conseils pour une approche Montessori à la maison
    • Des témoignages d'experts, de parents et d'enfants "montessoriens"
    • Des activités pédagogiques Montessori faciles à mettre en place

    Evidemment, pour quelqu'un qui connait déjà bien cette méthode il y a quelques redondances dans ce livre mais clairement c'est indispensable pour un lecteur qui découvre Montessori.

    Les besoins fondamentaux de l'enfant sont bien détaillés en fonction de cette tranche d'âge et d'ailleurs le choix des tranches d'âge est également expliqué par les étapes de développement définies par Maria Montessori et par le témoignage d'un éducateur spécialisé.

    Beaucoup d'activités sont proposées avec des astuces pour les appliquer à la maison ainsi que le but recherché. Et oui il faut aussi que le parent comprenne en quoi cela est pertinent pour l'enfant.

    Le livre est également bourré de témoignages de spécialistes, de parents et même d'enfants, et c'est en ça que ce qu'il propose est si concret. Les auteurs ne se contentent pas d'exposer une méthode mais ils en démontrent l'utilité et les bénéfices.

    Pour conclure, ce guide est vraiment adapté aux parents qui souhaitent laisser de l'autonomie à leurs enfants et qui ont parfois peur de mal faire (comme moi ^^). C'est un excellent support pour poursuivre avec la méthode Montessori.

     


    2 commentaires
  • Vous le savez maintenant, la compréhension et la gestion des émotions est un sujet qui me tient à coeur.

    Alors quand j'ai vu le livre Emotions quand c'est plus fort que lui, j'ai forcément était intéressée.

    Emotions quand c'est plus fort que lui

     

    Présentation du livre 

    "Une priorité grillée au toboggan met votre enfant dans tous ses états ? Un Lego® qui refuse obstinément de s'emboîter le fait voir rouge ? Une remarque de la maîtresse le plonge dans l'angoisse ? Un « T'es plus mon copain » le transforme en madeleine ? Petits tracas ou gros soucis, ces événements du quotidien créent chez l'enfant de vives émotions. Et pour cause...

    Que faire quand l'enfant est débordé pas ces émois ? Comment réagir sans sombrer nous-mêmes dans le plus profond désarroi ? Que faut-il comprendre de son état ? Comment accompagner ce qui nous semble parfois complètement insensé ?

    Catherine Aimelet-Périssol et Aurore Aimelet nous proposent des outils simples et efficaces pour redonner du sens aux émotions de l'enfant, les accueillir, les comprendre et les apprivoiser. En apprenant à écouter le message qu'elles nous transmettent, nous serons plus respectueux de notre propre nature. Et donc de celle de nos enfants.

     

    Un livre illustré indispensable et bienveillant avec décryptage et conseils pour toute la famille."

     

    Je vous avoue que rien que cette présentation suffit à résumer parfaitement le livre et à donner envie de s'y plonger. On se retrouve forcément dans chaque situation décrite, à des degrés plus ou moins différents selon la sensibilité de chacun.

    Quand j'ai reçu ce livre, je partais chez le médecin avec Big Brother, je l'ai donc plongé dans mon sac avant de partir et une fois là-bas, Big Brother m'a demandé si on pouvait le lire ensemble car "Le petit garçon boude comme moi. C'est moi avec les cheveux de Babycool et à côté c'est maman qui veut me parler."

    La couverture est donc suffisamment parlante pour qu'un enfant comprenne le thème du livre !

    Evidemment la lecture brute du texte n'est pas adaptée à son jeune âge, en revanche, il est tellement riche en illustrations pour expliquer, mettre en situation ou résumer, que nous avons pu travaillons ensemble grâce à cela.

    Big Brother a adoré reconnaître les émotions et pouvoir s'identifier aux personnages dessinés. J'en ai profité pour lui expliquer un peu plus en détails ce qu'il voyait grâce aux fiches de résumé. 

    A la fin de notre lecture, il m'a dit qu'il aimait ce livre et que ça servirait à "toute la famille quand on est tous en colère etqu'on sait plus parler."

    Pour ma part, j'ai ensuite fait une lecture complète du livre et j'ai beaucoup aimé. Les auteures donnent beaucoup de pistes et d'idées, ce qu'il est conseillé ou déconseillé de faire sans aucun jugement ni aucune notion de culpabilité. L'écriture est vraiment bienveillante et on sent la volonté d'aider autant les parents que les enfants.

    Il a rejoint la pile de mes chouchous sur les émotions. Je peux m'y replonger facilement grâce aux fiches "Les idées clées" qui permettent de retrouver l'essentiel des chapitres.

    Et cerise sur le gâteau, à la fin du livre, nous avons droit au détail des étapes des émotions ainsi ainsi que la cartographie de la logique émotionnelle !

     


    votre commentaire
  • Il y a quelques temps je vous avais rapidement présenté le livre Avec elle, vous êtes tranquilles de Violaine Ascarel. Aujourd'hui je vais vous en parler plus en détail.

    "Voici l'histoire d'un combat. Celui qu'une mère n'a pas su mener. De ses observations à ses ressentis, elle balaye chacune de ses rencontres avec la nourrice de ses enfants. Rien de grave ne s'est vraiment produit, et pourtant, elle se retrouve presque dévastée face à celle qui la fait douter de tout. Et principalement de son rôle de mère. Derrière les apparences de la courtoisie, ces deux femmes n'ont jamais fait jeu égal. De sa difficulté à s'affirmer, Violaine Ascarel a développé une méfiance, une vacillation, jusqu'à la tourmente. Comment s'est-elle délivrée de ce sentiment ? De quelle façon s'est achevée cette relation toxique ? Et les enfants dans tout ça ?"

    Ce livre est avant tout un témoignage, celui d'une maman face à une assistante maternelle. "Face" ce terme est plutôt étrange dans ce type de relation mais c'est pourtant bel et bien ce qu'il s'est passé.

    Là où il devait y avoir de l'échange et de la confiance, Violaine Ascarel s'est retrouvée prise au piège d'une relation toxique. Une relation dans laquelle rien de réellement grave ne s'est passé, rien de franc en tout cas, mais qui a pourtant laissé des séquelles dans son coeur de maman.

    S., la nounou, ne disait jamais rien directement, tout était insinué ou dit à l'enfant plutôt qu'au parent. De quoi faire douter la jeune maman sans pour autant lui laisser l'opportunité de formuler de réels reproches à l'assistante maternelle.

    La relation entre les deux femmes est tendue et pourtant la maman essaie de se convaincre que ça finira par s'arranger, que S. a probablement raison, ses raisons. Et c'est en cela que le rapport entre les deux femmes est malsain, car la nounou a toujours le dessus et ne prend même pas la peine de s'adapter aux enfants qu'elle garde.

    Elle refuse de donner un biberon supplémentaire car ce n'est pas dans son "programme", elle veut faire ses fiches de paie elle-même non pas pour aider les parents mais pour garder la main dessus. Tout est calculé dans son propre intérêt...

    Elle n'hésite pas à laisser pleurer un enfant ni à le critiquer ouvertement sous prétexte qu'un enfant ne comprend pas le second degré et que "c'est de l'humour".

    Pour elle l'enfant idéal est celui qui passe la journée dans son transat sans bouger. Un enfant dont elle n'a pas à s'occuper...

    C'est un tas de petites choses, qui mises bout à bout, ne permettent pas d'évoluer dans de bonnes conditions, et pourtant changer de nounou une nouvelle fois est une décision difficile à prendre. 

    Cette relation m'a beaucoup fait penser à une situation de harcèlement, à un degré différent certes, mais la finalité est la même. Violaine n'a rien dit par peur de froisser S., par peur d'être montrée du doigt. 

     

    C'est un témoignage qui est intéressant à lire car il dépeint tout ce qu'il vaut mieux éviter de connaître dans une relation nounou / parents / enfant. Et pour autant, l'auteure ne fait jamais une généralité sur le travail des assistantes maternelles, elle sait parfaitement faire la distinction entre cette rencontre si particulière et un métier qui ne convenait probablement pas à S.

    Avec elle, vous êtes tranquilles

     

     

     


    votre commentaire
  • Je viens à peine de recevoir et de lire Fanny découvre son haut potentieldes éditions Erasme, avec Big Brother qu’il faut déjà que je vous en parle.

     

    La description que Fanny fait d’elle-même m’a fait monter les larmes aux yeux tant elle décrit parfaitement Big Brother et les difficultés qu’il rencontre au quotidien. J'ai vraiment eu l'impression de lire l'histoire de mon fils. Il s’est d’ailleurs lui-même reconnu dans les propos de la petite fille.

     

    Je trouve que ce livre est un excellent support pour aborder le sujet du Haut Potentiel et de la différence qui va avec, d'autant plus pour un enfant concerné par le sujet directement ou non d'ailleurs. Il est écrit avec des mots simples et accessibles afin que l'enfant puisse parfaitement saisir le sens de l'histoire et la rapprocher de son propre vécu.

     

    Sans prétention aucune, sans jugement, le haut potentiel est présenté comme un mode de pensée différent de celui de la plupart des gens (ce qu’il est). Différence qui fait souvent que les enfants se sentent à part, ne trouvent pas leur place.

     

    Il permet donc de nommer et d’accepter cette différence afin de vivre plus harmonieusement avec, tout en rappelant que chacun est différent.

     

    C’est un véritable coup de cœur à la maison et il va vraiment nous aider à faire accepter sa différence à Big Brother et surtout à l’apprivoiser.

     

    Fanny découvre son haut potentiel

     


    2 commentaires
  • Il y a quelques temps j'ai eu la chance de recevoir le livre L'hypnose pour mon enfant, solution pour petits et grands problèmes aux éditions In Press.

    Etant moi-même très intéressée par l'hypnose thérapeutique, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre.

    Je suis allée à plusieurs séances avec deux praticiens différents, je savais donc déjà que l'hypnose thérapeutique n'a rien à voir avec ce qu'on peut voir dans les show à la TV et a un tout autre fonctionnement et tout autre but que celui de divertir.

    Dans ce livre, ceci est d'ailleurs parfaitement expliqué.

    L'auteure, Lauriane Bordenave, qui est hypnothérapeuthe, formatrice à l'Association Française pour l'Etude de l'Hypnose Médicale et médecin anesthésiste dans un centre de luttre contre le cancer, détaille les différents types d'hypnose que l'on peut rencontrer y compris dans la vie de tous les jours. Car oui l'hypnose se vit au quotidien !

    Et c'est en cela qu'elle s'adapte parfaitement aux enfants et à leur imaginaire si développé.

    Au travers de différents chapitres, tous résumés en de parfaites fiches pratiques pour retenir l'essentiel, l'auteure nous explique comment appliquer l'hypnose avec nos enfants.

    Pas besoin d'être un spécialiste pour ça et c'est à la portée de tous. Avec les enfants on parle souvent de faire diversion et c'est un peu le même principe, à ceci près qu'il faut surtout jouer avec l'imaginaire de l'enfant afin qu'il puisse totalement adopter la solution qu'on lui apporte.

    En gros l'enfant est prédisposé à l'hypnose ! 

    Le livre regorge d'exemples de situations réelles, d'ailleurs on y retrouve le monstre mangeur de colères dont je vous parlais hier sur ma page facebook car ça n'est rien d'autre que de l'hypnose ! Dans le domaine on appelle ça des "alternatives expérientielles [...] permettant de se représenter les choses ou de percevoir différemment".

     

    En toute franchise, je l'ai lu en quelques heures à peine tellement il m'a captivée ou plutôt hypnotisée vu le sujet et d'ailleurs, quand on est absorbé par un livre, il s'agit bel et bien d'hypnose.

    L'écriture est fluide, à la portée de tous et l'essence du livre est juste passionnante, d'autant plus quand on s'intéresse aux méthodes alternatives.

    L'hypnose peut faire peur parce que ce qu'on nous montre à la TV est fait pour impressionner mais l'hypnose ça n'est pas (que) ça, c'est surtout un chemin pour se libérer des différentes emprises que peuvent avoir sur nous les angoisses, la souffrance, la peur, le stress, les phobies et j'en passe.

    Je pense que vous l'aurez compris, ce livre est pour moi un essentiel à garder précieusement pou aider nos enfants.

    L'hypnose pour mon enfant

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique