• Match nul

    Ces derniers temps j'ai constamment l'impression d'être un arbitre.

    Les garçons grandissent et se chamaillent pour tout et pour rien : un jouet, un crayon, un coup donné par accident, une gourde, un biberon et j'en passe ! Bref tout est prétexte à la guerre ! Tout est une bonne excuse (selon eux !!) pour se pousser, se frapper, crier, s'indigner...

    Donc allez les Bleus et vive l'arnica !

    Mais c'est franchement fatiguant pour les spectateurs autour, Dad en Vrac et moi en particulier.

    J'interviens souvent tel un arbitre de boxe, les bras écartés pour maintenir chaque partie dans son coin, sans risque qu'ils ne se frappent à nouveau. 

    Parce que quand ça commence, les coups s'enchaînent. Un exemple récent ; Babyglu veut prendre un jouet à Big Brother qui lui arrache des mains. Frustré et en colère, Babyglu frappe Big Brother. Voyant ça, Babycool se joint à la fête et je me retrouve au milieu des trois à esquiver les coups et à calmer tout ce petit monde.

    Et quoi qu'il se passe, il y a toujours plus de perdants que de gagnants, des tensions qui s'accumulent et une ambiance pas toujours au top. Car qu'elle qu'en soit l'issue, quelqu'un se sent toujours rejeté...

    Evidemment, tout est vite oublié à chaque moment de complicité, mais ça reste néanmoins éreintant au quotidien !

    Match nul

    « Je t'aime moi non plus, je t'aide moi aussi #RDVTeamMultiples"Je n'aime pas les filles" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :